fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Comment aménager un jardin méditerranéen chez soi ?

/05.06.2021
Un jardin paysager de type méditerranéen avec lavande, plantes grasses et graviers

Une envie de vacances ? Les jardins méditerranéens invitent au voyage et réchauffent les cœurs de leurs propriétaires. Les plantes et les minéraux qui les composent forment une palette de couleurs estivales et ensoleillées.

Adapté à un climat chaud et sec, un tel jardin peut toutefois être envisagé lorsque l’on habite dans une région plus tempérée, à condition de prendre certaines précautions dans le choix des espèces végétales et la disposition de celles-ci. Peu gourmand en eau et en engrais, il ne demande pas beaucoup d’entretien et conviendra aux jardiniers pressés ou aux novices en la matière.

Un jardin tourné vers le Sud

Tous les terrains ne se prêtent pas aisément à la confection d’un jardin méditerranéen. Avant de vous lancer dans un tel aménagement, vous devez vous poser la question de son orientation. Il est préférable que votre espace vert soit exposé plein sud pour profiter d’un ensoleillement maximal. Plus vous résidez au nord de la France, plus cette problématique devient essentielle. Tout comme celle de la nature du sol. Les variétés de plantes à privilégier appréciant généralement les sols secs, il vous faudra prévoir un système de drainage efficace. L’utilisation d’un substrat drainant, composé d’un mélange de terre, graviers et de sable, représentera une option intéressante pour éviter une accumulation d’eau qui nuirait à vos plantations. Ce type de jardin s’accommode d’un terrain irrégulier ou en pente. Selon le degré d’inclinaison, vous pourrez opter pour la création d’une rocaille parsemée de pierres et de touches de végétation. Le rendu sera très naturel, rappelant la garrigue. Si la déclivité du sol est importante, osez un effet plus travaillé en aménageant des terrasses retenues par des murets de pierres sèches, à l’image des restanques provençales.

Jardin méditerranéen : entre couleurs, senteurs et saveurs

Une fois le sol préparé à accueillir vos cultures, il ne vous restera plus qu’à choisir les espèces qui vous transporteront immédiatement dans le Midi ! À commencer par la plus emblématique de toutes : la lavande (il en existe plusieurs variétés), avec son feuillage grisâtre et ses épis floraux allant du bleu vif au pourpre. En plus d’embaumer votre parc, vous pourrez en récolter quelques brins et les faire sécher pour parfumer vos armoires. Parmi les plantes vivaces, citons également le thym, la sauge et le romarin. Ces herbes aromatiques offriront un agréable panel de senteurs, pour le plus grand plaisir des gourmets qui les utiliseront en cuisine. Malgré leur nom, les succulentes, quant à elles, ne sont pas comestibles. Avec leurs feuilles charnues et leur capacité à absorber rapidement eau de pluie et rosée, les agaves et les cactées ajouteront une touche d’exotisme à vos massifs.

La plantation de quelques conifères nains, cyprès, yuccas ou palmiers – plus résistants au froid qu’on ne le pense – apportera une dynamique verticale et du relief à votre jardin. Arbre incontournable du bassin méditerranéen, l’olivier – avec son tronc noueux et ses fines feuilles vertes aux reflets argentés – devra, quant à lui, être placé à l’abri du vent. Bien que pouvant supporter des températures allant jusqu’à -10 °C, il est préférable – si vous habitez une région septentrionale – de le planter dans un pot pour lui faire passer l’hiver au « chaud », dans une serre ou une véranda. Les mêmes précautions doivent être prises avec les splendides et odorants lauriers-roses, ainsi qu’avec les orangers, citronniers et les figuiers.

Jardin méditerranéen : la pierre, un allié de taille

Autre indispensable d’un jardin méditerranéen, l’élément minéral. Pelouse verdoyante et terre aride ne faisant pas bon ménage, pensez à d’autres types de revêtement pour vos chemins et le pourtour de votre maison. Différentes possibilités s’offrent à vous : dalles, pavés, gravillons… Les puristes pencheront pour la technique traditionnelle de la calade, ces galets ou pierres calcaires maçonnés dans le sol qui habillent nombre de ruelles et places provençales. Très décorative sur un terrain plat, une allée encaladée peut aussi se révéler utile sur une pente, car elle facilite l’écoulement de l’eau de pluie. Les pierres – déjà présentes dans vos rocailles ou restanques – peuvent également servir à délimiter des massifs et des allées. Sous forme de murets, les pierres sèches protégeront vos plantes du vent et leur assureront une restitution optimale de la chaleur du soleil emmagasinée tout au long de la journée.

Jardin méditerranéen : jeux d’eau

Si la pluie se fait rare en été dans les contrées méridionales, l’eau n’en tient pas moins une place importante dans ce type de jardin. Adossée à un mur ou occupant une place centrale, une fontaine vous procurera une impression de fraîcheur bienvenue, tout en créant une perspective qui attirera le regard. Votre jardin pourra aussi s’articuler autour d’un bassin ou d’un chemin d’eau, ce qui lui donnera un cachet oriental pour le moins dépaysant, à l’instar des célèbres jardins andalous de l’Alhambra de Grenade.

Jardin méditerranéen : un décor inspirant

Pour ce qui est de la décoration, laissez-vous porter par vos meilleurs souvenirs de voyage ! Multiculturel, berceau d’une civilisation millénaire, le bassin méditerranéen est riche de diverses influences, entre Orient, Afrique et Occident. Mobilier de jardin en fer forgé, poteries en céramique ou terre cuite et statues de pierre vous ouvriront grand les portes de la Provence. Vous rêvez d’une escale en Grèce ? Quelques chaises en paille autour d’une table de bois peinte en bleu, des amphores disposées çà et là, un pan de mur blanchi à la chaux… et le tour est joué ! Pour rejoindre l’autre côté du rivage, le Maghreb, il vous faudra user de mosaïques aux motifs géométriques et de banquettes en bois sculpté recouvertes de confortables coussins aux teintes chaudes. Vous pourrez abriter le tout sous une pergola, ou mieux, sous une tonnelle mangée par un bougainvillier, du jasmin ou de la glycine. Couleurs et parfum sucré des fleurs feront alors chavirer vos sens.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet