fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Comment aménager un jardin chinois sur son terrain ?

/25.09.2021
Comment aménager un jardin chinois sur son terrain ?

Envie de méditer et de contempler ? Faites une balade dans un jardin chinois ! À la fois mystique et magique, cet espace vert est un havre de paix… où tout n’est qu’harmonie.

Le jardin chinois est aussi symbolique qu’esthétique. Il est à la fois un lieu de vie et de divertissement, un endroit magique et un art sacré. D’où vient-il ? Quel en est le principe ? De quoi est-il composé ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

L’histoire du jardin chinois

Le jardin chinois daterait de la dynastie des Han, il y a plus de 2 000 ans. Symbole du paradis terrestre, il permettait à la famille impériale de se délasser et d’y chasser. De nombreux jardins chinois ont été confectionnés au fil des siècles – représentant bien souvent, par leur grandeur, la richesse de leurs propriétaires. Par la suite, les moines bouddhistes et taoïstes adoptent le jardin chinois comme le lieu idéal pour méditer. Au IIIe siècle avant J.-C., l’empereur souhaite y voir un lien intime avec l’ordre céleste et fait réaliser un jardin avec la représentation de l’étoile Polaire et de la Voie lactée. La passion pour le jardin se généralise sous la dynastie Tang, l’âge d’or de la civilisation chinoise. L’art des jardins chinois se perfectionne jusqu’au XVIIIe siècle, période où les missionnaires introduisent la culture du jardin occidental en Chine.

Le jardin chinois, quel principe ?

En Chine, l’art des jardins est indissociable de la peinture, de la calligraphie et de la poésie. Son essence même est la représentation cosmogonique, c’est-à-dire qu’il doit intégrer en miniature tous les constituants de l’Univers, symbolisant ainsi un monde parfait. L’harmonie du jardin chinois repose sur quatre éléments qui rythment et structurent l’ensemble : les plantes, l’eau, les pierres et l’architecture. La nature y est mise en scène dans le respect d’un équilibre parfait, des saisons, des floraisons et de l’ensoleillement. Il est également ponctué d’éléments architecturaux (kiosques, arches, pagodes, ponts…) qui créent des espaces indépendants et constituent des points de vue pour les visiteurs.

Des règles à respecter pour un jardin chinois

Un jardin chinois ne s’improvise pas. Le jardinier-créateur doit connaître la symbolique de chaque élément (par exemple, le magnolia représente la richesse, la tortue, l’endurance ; la pierre est yang et l’eau est yin) et être en osmose avec ce petit univers. En résumé, un jardin chinois doit refléter deux souffles vitaux : celui de la nature et celui du jardinier. Vous l’aurez compris, pour avoir un jardin chinois chez soi, il faut être prêt à y mettre le prix ! N’hésitez pas à vous renseigner auprès des coachs et experts travaux My Living Bloom.

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet