fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Quelles différences entre un architecte paysagiste et un jardinier paysagiste ?

/16.06.2021
Un architecte paysagiste travail sur un projet sur plan

Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver dans la galaxie des métiers du paysage. Le terme de « paysagiste » – souvent mal défini – est fréquemment employé pour désigner des professions recoupant, certes, des compétences connexes, mais malgré tout relativement variées et complémentaires.

Peut-être avez-vous envie d’aménager ou de transformer votre jardin, mais vous ne savez pas vers qui vous tourner pour la réalisation de ces travaux ? Devez-vous faire appel à un jardinier paysagiste ou bien vous orienter vers un architecte paysagiste ? Le choix du professionnel qui vous accompagnera dans cette opération sera fonction, notamment, de vos attentes, de la complexité du projet et de son emprise superficielle. Pour vous aider à y voir plus clair, un décryptage s’impose.

Qu’est-ce qu’un jardinier paysagiste ?

Le métier de jardinier paysagiste est accessible par le biais d’un brevet professionnel. Ce spécialiste des techniques d’aménagement et d’entretien des espaces verts connaît sur le bout des gants les végétaux, leur croissance et leur évolution dans le temps. Une formation complémentaire peut lui permettre de se spécialiser dans les travaux de maçonnerie, de plomberie ou d’électricité ainsi que dans d’autres disciplines en lien avec l’aménagement paysager.

Les missions d’un jardinier paysagiste

À partir de plans établis par un paysagiste concepteur, le jardinier paysagiste détermine l’organisation à mettre en place pour confectionner les aménagements souhaités. Avec son équipe ou en partenariat avec d’autres artisans, il agence et effectue les différents travaux de création et d’entretien. Il s’occupe de préparer les sols, travaille la terre, l’enrichit avec des engrais si besoin, réalise les semis, plante les arbres, arbustes et autres végétaux. Il peut également se charger d’engazonner un terrain. Selon ses compétences, il pourra réaliser le terrassement d’un terrain, installer une terrasse, des allées, des clôtures ou des murets. Une spécialisation en plomberie lui permettra de monter un système d’irrigation ou de drainage, tandis que des connaissances en électricité lui seront nécessaires pour la pose d’éclairages extérieurs.

Les prestations annexes

Le rôle d’un jardinier paysagiste ne se limite pas à l’aménagement de nouveaux espaces. Il intervient également sur les travaux d’entretien tels que le désherbage, le débroussaillage, la tonte de la pelouse, la taille des haies et l’élagage des arbres. En résumé, il veille au maintien de votre jardin au fil des saisons. Son excellente connaissance des plantes et des techniques de construction – associée à un goût prononcé pour l’esthétique – fait qu’il peut être amené à élaborer lui-même des projets d’aménagement, principalement pour des particuliers.

L’architecture du paysage, une spécialité exigeante

Généralement, les projets d’envergure ou présentant une certaine complexité sont confiés à un architecte paysagiste. Cette profession – encore méconnue du grand public – nécessite des études poussées. Après l’obtention du baccalauréat, puis d’un brevet de technicien supérieur agricole en deux ans, le candidat sera admis sur concours dans une école spécialisée où il obtiendra un diplôme d’État de paysagiste après trois années d’enseignement. Ce niveau d’études s’explique par le fait que le métier d’architecte paysagiste (ou paysagiste concepteur) requiert des compétences théoriques dans de multiples domaines.

La fonction d’architecte paysagiste

À la différence du jardinier paysagiste, l’architecte paysagiste intervient toujours en amont du projet d’aménagement. Sa mission première est d’étudier le paysage et les impacts que peut avoir tout programme de construction ou de réaménagement sur celui-ci. À l’écoute des souhaits de son client – qu’il soit une collectivité territoriale, une entreprise ou un particulier – le paysagiste concepteur élabore un projet d’aménagement paysager en cohérence avec l’architecture du lieu et ses contraintes techniques et environnementales. Il est amené à travailler avec des architectes, des urbanistes et des ingénieurs sur des projets d’ampleur qui vont de l’aménagement urbain à la conception d’espaces verts d’un lotissement, en passant par la valorisation ou la réhabilitation du patrimoine. Mais il peut tout aussi bien s’atteler à l’agencement d’un jardin particulier.

De la conception d’un projet à sa mise en œuvre

À partir d’un cahier des charges, l’architecte paysagiste appréhende la structure du futur aménagement en réfléchissant aux volumes, au découpage fonctionnel des espaces et à l’implantation des différents éléments du projet. Doté d’un sens artistique affirmé, il choisit les espèces végétales, les matériaux et les équipements mobiliers en tenant compte de la réglementation et des aspects naturels propres au terrain : son orientation, l’exposition au vent, l’ensoleillement, une éventuelle déclivité, la nature du sol, le climat… Il ne doit pas non plus négliger d’étudier l’évolution du projet d’aménagement paysager sur le long terme. Le paysagiste concepteur formule ainsi plusieurs propositions par le biais de dessins, d’esquisses, de croquis et de plans d’aménagement conçus à l’aide de logiciels de DAO. Lui incombe également le traitement administratif et technique du projet : constitution du dossier d’aménagement paysager, élaboration de plans techniques de terrassement, de réseaux d’irrigation… À la demande de son client, il peut assurer la maîtrise d’œuvre du chantier. Il supervisera alors les activités des jardiniers et des ouvriers, travaillera en étroite collaboration avec des pépiniéristes ou des horticulteurs, et surveillera le déroulement des travaux jusqu’à réception. Un métier exigeant, qui réclame un solide bagage en horticulture, architecture, gestion et génie civil, de même que des connaissances juridiques et administratives. Autant d’atouts qui vous permettront d’envisager vos travaux d’aménagement paysager en toute sérénité.

My Living Bloom vous propose de ne pas avoir à faire le choix entre un jardinier paysagiste et un architecte paysagiste. En nous contactant, vous serez mis en relation avec un coach et des experts travaux pour un aménagement de vos espaces extérieurs en toute sérénité.

Vous êtes paysagiste ? Vous réalisez des travaux d’extérieur pour les particuliers ? Rejoignez-nous en tant que partenaire. Nous vous épaulons en toutes circonstances, à chaque étape du projet, My Living Bloom met à votre disposition ainsi du client un accompagnement personnalisé et des outils digitaux pour garantir le meilleur projet pour eux et pour vous. Votre contact : Hervé – herve@mylivingbloom.com

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]