fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Quelles alternatives à la piscine creusée ?

/05.10.2021
Un enfant devant une piscine autoportante installée dans un jardin

Vous aimeriez piquer une tête quand bon vous semble, mais appréhendez de voir votre beau jardin transformé en chantier ? Voici plusieurs solutions pour qui veut s’équiper d’une piscine en toute simplicité.

Si la piscine creusée reste plébiscitée pour sa solidité, son esthétisme et la plus-value qu’elle apporte à une maison, il existe d’autres options intéressantes, sans travaux ou presque et pour tous les budgets. Piscine autoportée, hors-sol, semi-enterrée ou spa, on vous donne quelques explications avant que vous ne vous jetiez dans le grand bain !

 La piscine autoportante

C’est sans aucun doute le modèle de piscine hors-sol le plus économique et rapide à mettre en place pour barboter tout l’été. Son principe ? De forme arrondie ou ovale, cerclée d’un boudin gonflable, son alimentation en eau – par le biais d’un tuyau d’arrosage – lui permet de s’élever au fur et à mesure que le bassin se remplit. Mais attention, pour que la magie opère, la piscine autoportante doit être posée sur un terrain plat ! Le liner (la poche qui forme le corps de la piscine) est constitué de PVC. Il s’agit donc d’un produit relativement fragile, qu’il est conseillé d’installer sur un tapis de sol protecteur. Vous veillerez à disposer votre piscine à distance raisonnable d’une alimentation électrique sur laquelle sera branchée la filtration. Côté taille, ne vous attendez pas à pouvoir faire des longueurs dans une piscine autoportante ! Avec un diamètre maximal de 5 mètres et une profondeur de moins d’1,30 mètre, elle se prête avant tout aux jeux aquatiques en famille. De quelques dizaines d’euros pour les petits modèles à près de 500 pour les plus grands. Une solution idéale pour se rafraîchir sans faire chauffer sa Carte Bleue !

La piscine hors-sol

Outre les piscines autoportantes, on distingue deux autres types de piscines hors-sol : les modèles souples à armature tubulaire et les bassins rigides. Les premiers sont faciles à monter : moins de deux heures sont nécessaires pour assembler les tubes métalliques qui accueilleront le liner du bassin. Grâce à son armature, la piscine tubulaire est plus résistante qu’une piscine autoportée, tout en restant facilement amovible pour l’hiver ou en cas de déménagement. Ses dimensions en font également une piscine d’agrément, ne dépassant pas les 10 mètres de long pour les bassins rectangulaires, avec une profondeur là encore limitée à environ 1,30 mètre. Bien qu’un peu plus élevé, le budget pour acquérir une piscine tubulaire reste raisonnable : comptez entre 100 et 2 000 euros selon la taille. Si vous êtes à la recherche d’un volume généreux – jusqu’à 15 mètres de long et 1,50 mètre de profondeur – ou soucieux d’intégrer au mieux votre piscine hors-sol dans le paysage, vous aurez tout intérêt à vous tourner vers les modèles rigides. La cuve de ces piscines offre une plus grande diversité de formats (rectangulaire, carré, octogonal…). Vous aurez l’embarras du choix ! Un choix qu’il conviendra d’affiner en sélectionnant le revêtement qui s’adaptera le mieux à la décoration de votre jardin, parmi bois, matériau composite, acier ou encore béton. Les prix s’en ressentent, s’échelonnant de 1 500 à 13 000 euros en fonction des options retenues.

La piscine semi-enterrée

C’est le compromis idéal entre piscine enterrée et piscine hors-sol. Elle offre la stabilité et la résistance de la première, sans pour autant nécessiter le même volume de travaux. Certes, il vous faudra prévoir un terrassement – mais il sera de moindre ampleur – avant de venir couler une dalle pour conforter la terre. Autre atout, ce type de bassin est adapté aux parcelles en pente ou accidentées. Cette fois-ci, vous aurez toute latitude pour choisir une taille et une profondeur de bassin autorisant la natation. La margelle, quelle qu’en soit sa hauteur, présente certains avantages. Tout d’abord, une meilleure protection contre les chutes accidentelles – attention, cela ne vous dispense pas d’équiper votre piscine d’un dispositif de sécurité normalisé ! – et, ensuite, un entretien moindre, feuilles et saletés étant tenues à distance de l’eau. Une solution qui se veut aussi élégante : avec ses finitions en bois massif ou composite, en pierre, en béton ou en acier, la piscine semi-enterrée peut devenir un élément décoratif à part entière et apporter du cachet à votre jardin. Des qualités pour lesquelles il vous faudra débourser de 3 000 euros (pour les modèles en kit premier prix) à 30 000 euros (pour les plus sophistiqués).

Le spa

Posséder une piscine vous fait rêver, mais vous n’en avez pas la place ? Optez pour un spa d’extérieur. Il allie plaisirs aquatiques et encombrement réduit. Pratique, le Jacuzzi gonflable s’installe et se démonte en un tour de main, vous permettant de moduler votre espace à loisir. De deux, quatre ou six places, de forme carrée, ronde ou rectangulaire, sa largeur réduite – pas plus de 2,20 mètres – abrite un concentré de bien-être. Le spa gonflable est aussi le moins cher de cette gamme d’équipement, avec des prix débutant à 300 euros. Un peu plus onéreux (à partir de 800 euros), le spa semi-rigide, avec ses parois en mousse, offre davantage de solidité, de confort et d’élégance, tout en restant facilement transportable. Les modèles rigides, quant à eux, conviennent à ceux qui souhaitent profiter pleinement des bienfaits de l’hydrothérapie. Avec des jets orientables et d’intensité réglable, les Jacuzzis rigides – généralement habillés de bois, PVC ou d’acrylique – offrent des prestations haut de gamme dont vous pourrez bénéficier à partir de 1 500 euros. À mi-chemin entre spa et piscine, certains modèles disposent même d’un bassin permettant de pratiquer la nage à contre-courant. Plus larges que les Jacuzzis classiques – entre 4 et 8 mètres pour les modèles les plus courants -, ils sont aussi bien plus chers. Pour un spa de nage, comptez entre 12 000 et 30 000 euros.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet