fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
cour

Comment créer son propre boulodrome ?

/25.09.2020
Boulodrome inséré dans un espace de verdure

Les beaux jours arrivent et vous avez une envie de taquiner le cochonnet dans votre jardin ? Il ne vous reste plus qu’à étudier la possibilité d’aménager votre propre terrain de pétanque ! On vous détaille les différentes étapes.

La pétanque est le sport convivial par excellence. Si sa pratique peut se faire à peu près n’importe où, rien ne vaut des conditions optimales : un terrain d’une taille suffisante et une surface plane notamment.

Trouver la bonne taille

Un terrain de compétition mesure 4×15 m. Mais ça, c’est pour les professionnels de la pétanque. Si on ne dispose pas suffisamment de terrain, on peut déjà s’amuser avec une surface de 3×8 m. Délimitez celle-ci à l’aide d’un cordeau ou de bombes de peinture. Vous devez ajouter l’épaisseur des poutres du pourtour. Évitez de faire construire sur une zone en pente (c’est possible mais avec l’aide d’un professionnel). On s’éloigne des arbres aux feuilles caduques (les feuilles tombées devront être ramassées) ou de sa piscine. L’exposition mi-ombre, mi-soleil est idéale pour ne pas être frappé d’insolation !

Faire une surface plane

Creusez une surface d’environ 30 cm. Faites en sorte qu’elle soit la plus plane possible. Étalez ensuite du gros gravier sur une épaisseur de 5 cm. Pour bien tasser et obtenir une uniformité, utilisez un gros rouleau de chantier. On place par-dessus une toile géotextile, pas trop étanche pour éviter les inondations, qui permet l’écoulement de l’eau et la non-prolifération des racines et autres plantes.

Placer des bastaings

Pour que les boules ne sortent pas du terrain, vous pouvez installer des bastaings, soit des poutres (avec des renforts d’angle pour que le rectangle reste stable), ou des murets en ciment. Étalez une seconde couche moins épaisse (5 à 10 cm) de graviers plus fins. Enfin, la dernière couche se compose de sable fin sur 10 cm. Pour un bon compactage et mettre le terrain de boules à niveau, utilisez à nouveau le rouleau de chantier et ensuite arrosez toute la surface. Si toutes ces étapes sont respectées, l’entretien de votre boulodrome sera facile : il suffira d’enlever les quelques mauvaises herbes et d’étaler un peu de sable fin. En attendant, on sort vite les boules et le cochonnet pour inaugurer son terrain de (presque) pro !

Et pour vous accompagner dans votre projet, n’hésitez pas à vous tourner vers un architecte paysager qui prendra en charge l’ensemble de vos demandes et insérera de manière harmonieuse votre boulodrome à l’ensemble de votre espace extérieur.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]