fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
cloture-barriere

Les solutions qui s’offrent à vous pour des clôtures et barrières anti-intrusion

/27.04.2022
Clôture de maison composée de barrière en bois eu de haut thuyas

Envie de vous sentir en sécurité chez vous ? Il existe de multiples moyens pour se protéger des cambrioleurs. Avant d’investir dans des caméras, barrières infrarouges, lasers alarmes et autre matériel sophistiqué, on peut miser sur des clôtures et des barrières anti-intrusion. Herses, broches anti-franchissement, clôtures électriques à impulsion et détection, barbelés, clôtures anti-escalade…voici toutes les solutions pour éviter l’intrusion de cambrioleurs dans votre maison avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Herses anti-escalade, pointes anti-intrusion, dispositif à épines… voici des outils pour freiner les éventuels voleurs. Quelques conseils pour que votre demeure reste un paisible refuge en installant des dispositifs anti-intrusion efficaces et adaptés à votre terrain.

Une clôture… bien haute pour éviter les intrusions

Cela paraît évident mais plus la clôture de votre terrain est élevée, plus elle sera infranchissable. La clôture peut être en ciment, béton, brique, pierre naturelle… choisissez un matériau résistant et d’une belle épaisseur pour rendre plus difficile le perçage de trous et autres passages. Et lisser la surface pour ne pas donner de prise lors d’une tentative d’escalade.

Grillage, végétal…

On peut opter pour le grillage – également d’une belle hauteur – qui doit être resserré et difficilement sécable. Pour plus d’efficacité, ajouter une couche (plaque en bois ou autre) pour vous protéger des regards. Les tiges de métal entre les rouleaux de grillage doivent être épaisses et solides. On peut miser sur un grillage tout-végétal comme des arbustes épineux tressés avec des éléments de renfort ou un mur de cyprès, très dense et impénétrable, posés sur un muret d’au moins un mètre de hauteur.

Clôture électrique : attention danger !

Une clôture électrique – à utiliser avec parcimonie – ne doit pas nuire à la sécurité des animaux et des personnes. Par ailleurs, celle-ci doit être régulièrement entretenue afin d’éviter les accidents. Une clôture électrique ne peut être alimentée que par une seule source d’énergie. Il faut également signaler sa présence et sa dangerosité avec des panneaux bien visibles. Se renseigner auprès de la mairie pour être sûr de respecter les règles en vigueur.

Barbelés, herses anti-escalades…

Pour plus d’efficacité, il est recommandé d’ajouter un obstacle au sommet de vos clôtures. Les fils barbelés et surtout les tessons de bouteille restent les méthodes les plus économiques. Les fabricants ont diversifié leurs offres avec notamment des herses anti-escalades, des pointes anti-intrusion en polypropylène, des dispositifs à épines etc. Sachez que si un intrus se blesse à cause de votre dispositif, votre responsabilité est engagée. Vous pourriez être condamné à payer les frais médicaux de la victime, voire à lui verser des indemnités.

Le panneau occultant ou Claustra

C’est la grande mode du moment. De plus en plus de personnes laissent tomber les thuyas et autres haies végétales pour installer tout autour de leur terrain des panneaux occultant appelés également claustra. Ils ont l’avantage de protéger du vis-à-vis et des passants curieux, mais qu’en est-il de leur efficacité en matière de protection ? Tout dépendra de leur hauteur. Plus ils seront hauts et plus votre domicile sera protégé. Ils sont fixés sur un muret en béton, ce qui leur donne encore plus de hauteur et offre donc plus de sécurité. En plus, ils sont robustes et décorent votre extérieur. Autre point positif : vous trouverez très certainement le portillon et/ou portail identique au modèle de claustra choisi et ils se déclinent en différents coloris.

Le portillon et/ou portail pour plus de sécurité

Outre les clôtures et barrières, il faut également penser au portillon et/ou au portail. En effet, ça n’a aucun intérêt de mettre des barrières ou clôtures anti-intrusion pour se protéger si une personne peut s’introduire chez vous par le portillon et/ou le portail. Il faudra donc veiller à ce que l’entrée de votre domicile soit également bien protégée avec un portillon et/ou portail robuste et suffisamment haut pour ne pas être escaladé. Ils peuvent par exemple être équipés de herses anti-escalades ou de pointes décoratives.

Quid des barrières infrarouges ?

Si vous n’envisagez pas de refaire toutes vos clôtures, vous pouvez opter pour des barrières infrarouges pour empêcher toute intrusion sur votre terrain. Alors qu’une alarme sonnera une fois que des dégâts (ouverture de portes, fenêtres…) ont déjà été causés, les barrières infrarouges ne laissent même pas une chance à la personne malveillante de rentrer sur le terrain. Ce système de sécurité se compose de deux bornes. Une première qui émet le rayonnement infrarouge et une seconde qui le réceptionne. Lorsque le faisceau est interrompu par un obstacle, le système d’alarme est activé et l’alarme se déclenche immédiatement. Ainsi, la personne n’a pas le temps de pénétrer sur votre terrain et de faire des dégâts. Sécurité assurée !

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet