fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
portail

Quels sont les frais supplémentaires à prévoir lors de l’installation d’un portail ?

/13.04.2021
Beau portail en acier et fer forgé d'une maison cossue

Le portail permet de sécuriser une résidence. Et cette porte principale constitue aussi la première impression, ce qui requiert de soigner son installation. Il faudra réaliser un devis et prévoir peut-être quelques frais supplémentaires.

Avant de se lancer dans l’installation d’un portail sur votre terrain, il convient d’évaluer son coût. L’entreprise que vous aurez contactée dressera un devis pour la pose en prenant en compte les options à envisager. Voici quelques frais supplémentaires à prévoir pour l’installation de votre portail.

Se renseigner sur le coût des matériaux avant l’installation d’un portail

Le prix d’un portail varie énormément selon les matériaux utilisés. Aussi, par exemple, le prix d’un portail en bois n’est-il pas le même que celui d’un modèle en PVC. Le bois revient moins cher… et encore, il dépend de l’essence sélectionnée. Il faudra payer entre 250 et 1 200 € le portail, sans compter la pose. Et le bois devra être entretenu. En effet, le traiter au moins une fois par an est primordial pour qu’il soit robuste et résiste aux conditions climatiques. Un portail en fer forgé, quant à lui, est plus onéreux : entre 1 500 et 10 000 euros. Et comme c’est un matériau lourd, il nécessite souvent d’être motoriser.

La motorisation, un frais supplémentaire à prévoir dans l’installation d’un portail

Manipuler un portail – surtout, s’il est lourd – peut être fatigant à la longue. Il faut donc réfléchir à un système de motorisation pour plus de confort. Mais c’est à nouveau une somme importante (de 500 € à plus de 3 000 €) que le client devra verser à l’entrepreneur. Le montant varie selon le type de motorisation, la complexité de la pose et le coût de la main-d’œuvre. Il faut également prendre en compte les matériaux et la nature du portail (battant ou coulissant). Renseignez-vous auprès de l’entreprise qui procédera à la motorisation.

L’entretien, des frais supplémentaires mais nécessaires

Les portails automatiques font l’objet d’un suivi. A l’inverse d’une copropriété, un particulier n’est pas obligé de signer un contrat d’entretien. Cependant, pour que le portail assure sa fonction de sécurité et voie sa durée de vie augmenter, contactez un spécialiste afin qu’il établisse un contrat d’entretien ou de maintenance adapté à votre portail. Il vérifiera son fonctionnement deux fois par an. Comptez entre 200 € et 2 500 € selon les options et le contrat.

Même si votre portail n’est pas automatisé, il a besoin d’être entretenu pour garantir sa longévité. En effet, étant à l’extérieur, le portail est soumis aux aléas météorologiques. S’il est en bois, en acier ou en aluminium, le prix moyen de l’entretien se situe entre 25 et 30 €/m². Pour un portail en fer forgé, sensible à l’humidité, c’est quelque peu plus élevé, entre 30 et 50 €. Cette rénovation est à effectuer tous les 5 à 10 ans. On le recouvre de peinture antirouille et le voilà comme neuf !

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet