fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
portail

Motorisation par type de portail : comment choisir et quels avantages ?

/07.03.2022
Une belle maison avec son portail coulissant motorisé

Un portail doit être à la fois esthétique, robuste et pratique. C’est pourquoi la motorisation est une option intéressante pour les propriétaires qui souhaitent se faciliter la vie en rentrant ou sortant de chez eux.

Le portail est non seulement un élément d’aménagement extérieur qui assure la sécurité du terrain, mais c’est aussi la touche finale qui donne une plus-value et du cachet. C’est surtout, la première chose que l’on voit en arrivant devant une habitation. Il existe toutes les sortes de portail : battant, coulissant, en bois, en aluminium, en fer… Ils doivent s’adapter et s’intégrer à la décoration extérieure et être pratique. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de propriétaires optent pour des portails motorisés. Toutefois, selon le type de portail choisi, le système de motorisation n’est pas le même. On fait le point.

Pourquoi motoriser son portail ?

Quoi de plus énervant que de sortir de son véhicule pour ouvrir et fermer son portail ? La motorisation permet d’actionner l’ouverture depuis une télécommande. Un gain de temps et de confort surtout quand les conditions météorologiques sont mauvaises. Le portail motorisé offre aussi un sentiment de sécurité supplémentaire. Ce type de portail peut s’accompagner d’un système d’alarme ou de caméra, mais aussi d’un code d’accès ce qui permet pour les propriétaires de contrôler les allées et venues sur le terrain. Cela réduit également les risques de vols, d’agressions ou de car-jacking. En effet, vous n’avez plus à sortir de votre véhicule, le moteur tournant toujours, pour ouvrir et fermer le portail. Enfin, un portail motorisé risque de s’user moins rapidement qu’un portail classique : moins de manipulation, torsions et mouvements brusques qui abîment les fixations. Un portail motorisé est sans doute un investissement au départ, mais il est très vite rentabilisé et c’est une garantie pour la sécurité de votre terrain.

Peut-on motoriser un portail à battants ?

Ce type de portail est composé d’un ou de deux battants (ou vantaux). Abordable (entre 100 et 6 000 euros, hors pose) et facile à installer, ce portail s’ouvre par l’intérieur ou par l’extérieur. Son ouverture peut aller jusqu’à 180° et il s’adapte aux terrains en pente. Toutefois, si votre terrain donne sur la voie publique, l’ouverture de votre portail à battants doit se faire uniquement à l’intérieur de la propriété pour ne pas gêner le passage des piétons. Le portail à battants est disponible en plusieurs matériaux (PVC, aluminium, bois, acier…) et s’accommode très bien d’un système de motorisation.

Peut-on motoriser un portail coulissant ?

Le portail coulissant est idéal pour les terrains qui ne disposent pas d’un grand espace, mais aussi pour les terrains en pente. Équipé d’un seul vantail, il peut nécessiter la pose d’une glissière au sol sauf s’il s’agit d’un portail autoportant. Le portail coulissant coûte entre 800 et 2000 euros et plusieurs systèmes de motorisation sont possibles. Vous pouvez installer un moteur visible au sol ou une motorisation invisible. Dans ce cas-là, le moteur est intégré au portail ou alors enterré. Il existe la possibilité d’installer un moteur à crémaillère. Un rail au sol guidera les roues du portail insérées dans le rail du portail. Pratique, facile d’entretien et robuste.

Quels systèmes de motorisation ?

Différents systèmes de motorisation existent selon vos envies et votre budget. La motorisation à bras s’adapte par exemple à tous les types de portails. Elle est particulièrement associée aux portails à battants et aux portails lourds. Ce type de motorisation imite le bras humain en ouvrant et fermant le portail, il respecte la course du portail sans danger d’endommagement. L’avantage de ce système est la simplicité d’installation, mais les moteurs sont assez encombrants et il sera sans doute nécessaire d’effectuer quelques travaux pour faire notamment de la place au bras. Il faut compter entre 300 € à 600 € pour ce type de motorisation.

Pour plus de discrétion, une autre option s’offre à vous : le moteur à vérins. Idéal pour les portails en fer et les portails à battant, ce système s’appuie sur des moteurs puissants qui longent le portail et exercent une pression sur les vantaux qui vont s’ouvrir et se fermer. Un petit espace entre le portail et le mur est suffisant donc des travaux ne sont pas nécessaires. L’inconvénient avec ce système, c’est sans doute sa lenteur. Enfin, pour son prix, il faudra débourser entre 200 € à 600 €. Le moteur à vérin existe également en version motorisation hydraulique et fonctionne grâce à une pompe.

Les éléments à prendre en compte avant de motoriser le portail ?

En toute logique, tous les portails peuvent être automatisés. Toutefois, il y a des éléments à prendre en compte avant de se lancer dans l’installation d’un système de motorisation. Premier élément à prendre en compte : la solidité de votre portail à motoriser et la stabilité des piliers. Il est indispensable que le portail soit assez robuste pour supporter le poids de l’action du moteur. De même que si les piliers ne sont pas stables, le portail ne pourra pas fonctionner normalement. Il sera donc indispensable de renforcer la structure et les piliers !

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet