fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Un beau et élégant portail d'une maison bourgeoise

Le portail et le garage délimitent et sécurisent les abords de votre maison. Afin d’optimiser leur longévité, il est essentiel de construire un seuil de portail ou un seuil de garage avant leur installation. Une étape cruciale qui nécessite de suivre quelques conseils.

Pour parfaire l’entrée de votre demeure, rien de tel qu’un portail (coulissant ou battant) ou une porte de garage. Soumis quotidiennement à un important passage et aux aléas de la météo, ils requièrent la construction d’un seuil de portail ou d’un seuil de garage. On vous explique comment faire.

Seuil de portail et seuil de garage : à quoi ça sert ?

Il est pratiquement invisible et pourtant indispensable pour que votre portail dure. Le seuil de portail – aussi intitulé longrine – est la base qui servira à installer votre portail solidement. Il s’agit de la faction bétonnée, ou de la poutre coulée dans le sol, se situant entre deux piliers de l’entrée. Fondation essentielle, il permet d’éviter que les poteaux de votre entrée ne bougent. Si vous installez un portail coulissant, il est essentiel pour assurer le coulissage ou le roulement du portail. Le seuil de garage, quant à lui, délimite la zone entre la dalle de garage et l’extérieur. Il permet, par ailleurs, d’évacuer les eaux pluviales en cas de ruissellement le long de la porte.

Comment construire un seuil de portail ou seuil de garage ?

Seuil de portail ou seuil de garage, peu importe. Pour un résultat optimal, vous devez suivre plusieurs étapes. Dans un premier temps, déterminez les dimensions de votre seuil de portail ou seuil de garage : sa longueur, sa largeur et sa profondeur (entre 0,5 mètre en zone tempérée et au moins 1 mètre en montagne). Ensuite, creusez une tranchée aux dimensions du seuil de portail ou du seuil de garage. Vient ensuite la préparation du fond de forme et la réalisation du coffrage. Poursuivez avec le ferraillage. Dans le cas d’un portail coulissant, pensez au passage des câbles en amont. Après avoir préparé le béton, passez à l’étape du coulage. Veillez à bien mettre à niveau en égalisant la surface du béton, avec une règle de maçon. Une fois que le béton est sec (généralement, 24 heures plus tard), vous pouvez décoffrer.

Quel matériau choisir ?

Votre seuil de portail ou seuil de garage se doit d’être très solide étant donné qu’il supporte le poids du portail, mais également le passage de véhicules. Ainsi, est-il recommandé d’opter pour des fondations en béton armé. Néanmoins, pour profiter d’une longrine bien lisse, vous pouvez aussi utiliser un mortier gras, après avoir coulé votre béton. N’hésitez pas à travailler le mortier à l’aide d’une règle, d’une taloche ou encore d’une lisseuse. Bon à savoir : il est possible de sélectionner la coloration du mortier en fonction du style de votre portail ou porte de garage.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet