fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Comment réaliser un ruisseau dans son jardin ?

/21.09.2021
Comment réaliser un ruisseau dans son jardin ?

Créer un petit cours d’eau dans son espace végétalisé permet d’apporter du charme et une ambiance apaisante. Voici quelques conseils pour mener à bien ce projet.

La création d’un ruisseau dans un jardin requiert une préparation minutieuse : repérer le terrain, sélectionner les matériaux, la pompe, les éléments du décor ou encore les plantes.

Choisir le bon endroit

Pour aménager un ruisseau dans le jardin, il faut d’abord analyser le relief afin d’identifier le meilleur endroit pour cela. Le ruisseau devra en effet démarrer au point le plus haut et achever sa course vers le point le plus bas. Dans le cas où il n’existe pas de dénivelé naturel, il vous faudra en créer, en creusant le sol, en respectant les techniques de terrassement.

Définir le parcours du ruisseau

Une fois que le terrain a été étudié, vous devez définir le parcours du cours d’eau. Il s’agit de décider du chemin qu’il va prendre, mais également sa profondeur et sa largeur. Si la profondeur et la largeur sont respectivement de 40 à 60 centimètres et de 20 à 30 centimètres, alors il ne sera pas nécessaire d’installer une pompe puissante pour faire couler le ruisseau. Le trajet ne doit pas être trop rectiligne ni trop tortueux. Lorsque vous allez calculer la pente totale du ruisseau, veillez qu’il y ait de l’eau tout au long du parcours lorsque la pompe est éteinte. C’est indispensable pour avoir un rendu naturel à tout moment.

L’étape du terrassement

Si le jardin affiche une pente naturelle, il suffit de creuser dans les dimensions voulues. En cas d’absence de dénivelé, il va falloir creuser en commençant par le point le plus bas. Des talus sont créés de chaque côté, la terre récupérée est utilisée ultérieurement pour obtenir un niveau plus élevé à la source. Il faut prévoir un petit bassin en fin de parcours qui servira à la récupération de l’eau et accueillera la pompe. Ensuite, vous pouvez réaliser le lit du ruisseau en confectionnant des paliers. Le sol doit être nivelé avant de mettre en place le feutre géotextile puis une bâche en PVC. Le tuyau qui achemine l’eau est camouflé sous cette dernière. Puis vient la personnalisation à l’aide de gravier, de pierres et de galets. Au final, reliez la pompe au tuyau et activez l’arrivée d’eau.

L’entretien du ruisseau du jardin

Lors du premier hiver, il convient de sortir la pompe du bassin et de l’immerger hors gel dans une bassine d’eau pour éviter le dessèchement des joints. Retirez les feuilles mortes et brindilles qui risquent d’obstruer le cours d’eau et de provoquer un débordement. Au printemps, nettoyez le ruisseau de la même manière. Stabilisez les enrochements et galets déchaussés par le gel. Réhaussez, si besoin, les bords de la bâche et réinstallez la pompe.

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet