fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Comment aménager un jardin en plein vent ?

/26.10.2021
Un grand salon de jardin sur une terrasse en bois protégée du vent par une grande haie végétale

Rien de plus désagréable que de ne pas pouvoir profiter pleinement de son jardin à cause du vent. Il existe des solutions simples pour contrer cet élément, qui peut parfois mettre à mal votre confort et dévaster vos plantations. On vous explique.

Que vous habitiez en bord de mer ou dans une région venteuse, avoir un jardin exposé aux vents nécessite de réaliser quelques ajustements. Haie protectrice, parasol ou anémomètre, voici quelques idées d’aménagement à réaliser pour faire de votre jardin un havre de douceur, à l’abri de toute intempérie.

Optez pour des plantes adaptées

Casse, assèchement, gelée… Le vent peut avoir des effets destructeurs sur les végétaux. Reste qu’il n’est pas un obstacle insurmontable au jardinage. Il suffit simplement de mettre votre jardin à l’abri du vent par le biais d’une haie protectrice, constituée d’arbres et d’arbustes adaptés, notamment à feuilles persistantes, qui assureront un effet brise-vent toute l’année. L’aulne, le cyprès, le charme, le thuya ou l’arbousier comptent parmi les espèces d’arbres à privilégier, au même titre que des arbustes comme le troène, le buis, l’if ou le fusain du Japon. Si vous vivez en bord de mer, optez pour le tamaris. Vous préférez une haie fleurie ? C’est possible avec le forsythia, le lilas, la lavande, le bleuet, la lavatère ou des lauriers-roses (en fonction du climat).

Pensez à l’anémomètre

Et si vous tentiez de maîtriser le vent plutôt que d’en faire le pire ennemi de votre jardin ? Pour ce faire, l’anémomètre est l’outil idéal. Et pour cause, il permet de mesurer la vitesse et la direction du vent, mais aussi d’autres paramètres tels que la température et la pression. Anémomètre portable et connecté, anémomètre à girouette fixe ou station météo multifonction… À vous de choisir en fonction de vos besoins. Sachez néanmoins que les anémomètres à lames sont les plus adaptés pour mesurer la vitesse du vent dans le jardin. Pour de meilleurs résultats, un anémomètre ne doit pas être posé à moins de 2 m du sol (idéalement à 10 m). Un conseil : veillez à mettre votre anémomètre à l’abri de tout obstacle, sans quoi ses mesures pourraient être perturbées par une mauvaise circulation de l’air.

Le parasol : indispensable

Pas facile de profiter pleinement de son espace outdoor quand il est situé en plein vent. Pour partager des repas conviviaux en famille ou entre amis dans votre jardin, pensez à installer un parasol. Mais pas n’importe lequel ! Pour éviter qu’il ne s’envole à la première bourrasque, vous devez tenir compte de plusieurs critères. À commencer par sa taille. En effet, plus le modèle sera petit et léger, plus il sera sensible aux rafales. Au contraire, un parasol imposant, donc plus lourd, sera beaucoup plus résistant. Côté matière, privilégiez la toile en acrylique. Soit l’une des toiles les plus endurantes du marché. Pour le mât, vous avez le choix entre le bois et l’aluminium, qui plus est très facile d’entretien. Quant aux baleines, optez pour de la fibre de verre pour une meilleure longévité. Ajoutez à cela un socle en béton ou en acier et vous voilà paré pour profiter pleinement de votre jardin malgré les intempéries !

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]