fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
terrasse

Comment bien choisir un garde-corps pour terrasse et jardin ?

/27.05.2021
Une jeune enfant regarde le paysage sur un terrasse protégée par un garde corps

Quand on a la chance d’avoir une terrasse, quoi de plus normal que de vouloir en profiter en toute tranquillité. Pour cela, il convient de prévoir une barrière de protection, d’autant plus si la surface se trouve en hauteur. Comment sélectionner son garde-corps ?

Élément d’architecture, mais également de décoration, le garde-corps remplit deux fonctions : il habille une façade, un balcon ou une terrasse. Et il délimite et sécurise une surface. C’est la raison pour laquelle il faut lui prêter une vigilance toute particulière lors de sa pose.

Qu’est-ce qu’un garde-corps ?

C’est une barrière placée sur les côtés d’un escalier, autour d’un balcon ou d’une terrasse pour éviter toute chute ou tout accident. Cette réalisation doit garantir la sécurité des habitants. Elle sera solide et suffisamment haute pour que les enfants ne puissent pas l’escalader. Et les barreaudages seront serrés pour qu’un bout de chou n’ait pas la tentation de s’y faufiler. Il existe différents types de garde-corps. Le « rampant » est idéal pour un escalier. Le garde-corps de palier, quant à lui, s’ajuste à un balcon ou encore une terrasse.

Quel type de garde-corps acheter ?

Il y a plusieurs garde-corps pour une terrasse. Le plus répandu est doté d’un barreaudage horizontal. Il est bon marché et facile à installer. Et il s’applique à quasiment tous les types de décoration. Mais il est déconseillé pour une terrasse dont la hauteur de chute est supérieure à un mètre. En outre, composé de tiges ou de barres, il peut être dangereux si votre progéniture souhaite se glisser entre les interstices. Le remplissage en câble Inox constitue une autre option qui occasionne moins de frais importants. Il est également plus discret. Enfin, pensez aussi au remplissage en verre, bien plus design. Selon l’implantation de votre garde-corps, tout ne sera pas envisageable pour des questions de sécurité… Mieux vaut solliciter l’avis d’un spécialiste.

Quels matériaux utiliser pour un garde-corps ?

Vous avez l’embarras du choix. Il existe des garde-corps en Inox, en fer forgé, en aluminium, en verre, en PVC, et même en bois. Tout dépend du style que vous souhaitez donner à votre terrasse. Le bois, très chaleureux, rappelle les chalets. Il donnera un aspect rustique à votre extérieur. Son prix est abordable (à partir de 40 € le mètre linéaire) mais il a tendance à se déformer avec le temps. Un garde-corps en fer forgé apportera, lui, une belle authenticité à votre terrasse. Là aussi, le prix est abordable dans la même lignée que le bois.. En revanche, l’Inox et l’aluminium confèrent une touche design à votre garde-corps. Ces matériaux aussi légers que résistants ont leurs spécificités. L’aluminium est très malléable. Le montant ? À partir de 200 € le mètre linéaire. L’Inox, qui est inoxydable, offre une solidité à toute épreuve et s’entretient aisément. Il faudra débourser quelque 150 € le mètre linéaire. Le garde-corps en verre convient aux habitations en bord de mer, mais il est plus coûteux. Comptez 400 € le mètre linéaire. Avec un cadre en aluminium, vous profiterez de la vue depuis la terrasse. Enfin pour ceux et celles qui recherchent la solidité, un entretien minimal sans vraiment se soucier du style, le garde-corps en béton est une très bonne option. Il est solide, économique et convient particulièrement bien aux habitations en milieu urbain.

Comment fixer un garde-corps ?

Il y a deux méthodes : la fixation dite « à la française » et celle dite « à l’anglaise ». Pour la première, on met directement le garde-corps à plat sur l’épaisseur de la dalle. C’est la méthode la plus répandue ; mais elle comporte un inconvénient majeur : la surface n’est plus accessible dans sa totalité, ce qui fait perdre une partie de l’espace de la terrasse. Vous pouvez aussi envisager une fixation « à l’anglaise ». Avec cette méthode, on installe le garde-corps en applique, sur le côté de la dalle. En plus d’être plus moderne et design, cette fixation permet de sauvegarder tout l’espace disponible et apporte de l’originalité à votre terrasse ou balcon.

Que dit la loi ?

Une réglementation a été édictée pour renforcer la sécurité des logements. Elle normalise la hauteur de chute, l’épaisseur du garde-corps et sa résistance. Il faut se référer à la norme NF P 01-012. Cette dernière dispose que lorsque la hauteur de la chute dépasse un mètre de haut, la pose d’une barrière de protection est requise. Cette dernière sera remplie avec un soubassement plein. En dessous de cette hauteur de chute, la rambarde n’est pas nécessaire… même si le texte recommande de concevoir un muret ou un obstacle pour sécuriser le terrain. L’épaisseur du garde-corps est en fonction de la hauteur de chute. Quant à la résistance, elle dépend de la pression. On ne peut pas employer n’importe quel matériau. La norme dispose que dans un lieu privé, les efforts sur la main courante doivent être de 60 daN/ml au minimum. Pour toute pose d’un garde-corps, consultez un spécialiste. En cas d’accident, votre responsabilité sera engagée si tout a été fait par vous-même.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet