fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
terrasse

Comment choisir entre une chape ou ragréage ?

/23.11.2021
Un ouvrier réalise une cahpe de béton sur une terrasse

Vous venez d’acquérir un bien et les sols ne sont pas droits, ou vous souhaitez rénover une pièce. Une question se pose sur la procédure à suivre : chape ou ragréage ? On vous explique les différences.

La finition du sol est une étape importante dans les travaux et l’aménagement d’une maison ou d’un extérieur. Un sol doit être lisse, droit et à niveau. Il arrive que ce ne soit pas le cas. Deux options s’offrent à vous pour le nivelage du sol : la chape ou le ragréage. Cependant, l’un ou l’autre doit être utilisé sous certaines conditions.

[do_widget id=custom_html-4]

Le ragréage pour lisser, la chape pour combler

Le ragréage permet d’aplanir un sol à l’aide d’un enduit. Ce dernier a une consistance fluide et on le pose pour lisser le sol avant de mettre un nouveau revêtement. On fait appel à cette méthode pour combler les petites épaisseurs, généralement entre 10 et 20 millimètres, pour corriger l’aspect d’une petite surface comme une terrasse ou pour remplacer une dalle de béton. On peut très bien laisser la surface nue, mais d’ordinaire, elle sert de base avant de placer un revêtement de sol. Si l’épaisseur à combler est plus importante ou s’il s’agit de corriger de grosses imperfections, mieux vaut recourir à une chape. Réalisée à partir de ciment, de résine ou de mortier, elle peut être de plusieurs centimètres ; elle sert à rattraper un niveau et rend la surface plane en bouchant les imperfections. Autre différence entre le ragréage et la chape ? Le ragréage ne convient qu’aux sols rigides.

Quels types de chape ?

Il en existe deux. Les chapes fluides et les chapes traditionnelles. Les premières sont plus faciles à appliquer. Elles sont réalisées à partir de ciment ou d’anhydrite. Les chapes traditionnelles sont fabriquées à la bétonnière par des maçons et se composent de mortier, sable, ciment et d’eau. Elles sont tirées à la règle et peuvent rester nues, contrairement aux chapes fluides qui doivent impérativement être recouvertes d’un revêtement de sol. L’une ou l’autre peut être employée notamment pour la mise à niveau. Pour les sols en pente, utilisez uniquement la chape traditionnelle.

Quid du ragréage fibre ?

Si votre sol est très abîmé et présente d’importantes imperfections, il convient de privilégier le ragréage fibre. Ce dernier est composé de fibres métalliques, minérales et céramiques qui viennent colmater les trous, lorsqu’un ragréage classique ne permet que de lisser les irrégularités. Les fibres viennent jouer le rôle du ferraillage et peuvent combler les trous jusqu’à 30 millimètres. Par ailleurs, il est plus résistant que le ragréage classique et s’adapte parfaitement au carrelage, béton brut ou plancher bois.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet