fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Quels sont les avantages d’une piscine hors-sol ?

/30.11.2021
Quels sont les avantages d’une piscine hors-sol ?

La piscine hors-sol s’avère moins coûteuse, plus simple à installer et réclame moins de travaux qu’un bassin classique. Une alternative intéressante.

Comme son nom l’indique, une piscine hors-sol est une piscine dont le bassin n’est pas enterré. On oublie donc les travaux de terrassement. Il est inutile de creuser des tranchées dans votre jardin et de le transformer en un véritable champ de bataille, le temps de sa mise en place. La piscine hors-sol a besoin simplement d’un sol stable et plat… mais ce n’est pas son seul atout.

Un large choix de tailles et de matériaux

Que votre terrain soit petit ou grand, il y a forcément une piscine hors-sol adaptée à la surface. Elle se décline en plusieurs tailles et formes. On en trouve des rondes, des carrées ainsi que des rectangulaires. La piscine hors-sol gonflable est la plus pratique car facilement démontable. On peut la sortir en été et la ranger en hiver. Elle est idéale donc pour les jardinets. Le hic : elle est plus fragile et sa durée de vie est courte. Autre option : la piscine hors-sol rigide. Composée de panneaux modulaires, elle se rapproche des piscines classiques. Elle peut être en bois, en acier ou en PVC et présente l’avantage d’être aussi esthétique que robuste. Dernière possibilité : la piscine hors-sol autoportante. Elle s’apparente à une piscine gonflable, mais son installation est différente. On gonfle le boudin placé sur la partie supérieure et c’est une fois remplie d’eau que sa structure prend forme. Selon l’espace disponible, vous avez donc l’embarras du choix.

Peu de démarches administratives… voire aucune !

Si votre bassin, inférieur à 10 mètres carrés, est installé moins de trois mois dans l’année et mesure moins d’un mètre de hauteur, aucune déclaration de travaux n’est exigée. Dans le cas contraire, adressez-vous à la mairie et remplissez un formulaire. Certaines piscines hors-sol nécessitent un permis de construire. C’est le cas des piscines de plus de 100 mètres carrés et de celles qui sont dotées d’un abri de piscine et dont la hauteur est égale ou supérieure à 1,80 mètre. Enfin, il faut savoir que votre piscine doit être située à une distance de trois mètres du terrain de vos voisins ; sinon, une déclaration de travaux devra être déposée.

Pas d’impôt sur une piscine hors-sol

En règle générale, une piscine privée a une incidence sur les impôts. En effet, comme toute construction maçonnée (véranda, abri de jardin…) sur votre terrain, elle fait augmenter sa valeur. Aussi est-elle prise en compte dans le calcul de la taxe foncière et la taxe d’habitation. Il y a également une taxe d’aménagement à régler. Cependant, la piscine hors-sol n’est pas considérée comme une construction maçonnée. Elle peut être démontée et ne modifie ni la nature ni la superficie de votre terrain. De ce fait, elle n’est pas soumise à l’impôt. Encore une bonne raison pour opter pour ce type de piscine.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet