fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Puits et forages : de l’eau dans son jardin

/02.12.2020
Puits à l'ancienne dans un jardin

Canicules, sécheresses à répétition, restrictions d’arrosage, augmentation du prix de l’eau… autant d’excellentes raisons incitant à se tourner vers la bonne vieille méthode du puits. Mais avant d’en forer un, sachez qu’elle est très encadrée ! Découvrez les conseils pour mettre en place un puit ou un forage dans votre jardin mais également les réglementations à suivre.

Dans l’inconscient collectif, un jardin à l’ancienne est toujours agrémenté d’un puits ou d’un abreuvoir alimenté par une source fraîche. L’eau se faisant rare et chère, nombreux sont les propriétaires désirant concrétiser cette image d’Épinal. Une belle opération, qui ne peut toutefois s’envisager qu’en souscrivant à plusieurs conditions… essentiellement administratives.

Un puits ou un forage dans mon jardin : quelle démarches administratives ?

Attention la procédure est complexe avec des démarches contraignantes. Depuis le 1er janvier 2009, la loi a rendu obligatoire la déclaration pour tout particulier souhaitant réaliser (ou utilisant) un ouvrage de prélèvement d’eau souterraine à des fins d’usage domestique ne dépassant pas 1000 m³ par an. Cette déclaration doit être complétée par un extrait du cadastre ou un plan de localisation de l’ouvrage, et adressée à la mairie au moins un mois avant le début des travaux par lettre recommandée avec accusé de réception. Il faut en parallèle aviser les exploitants de réseaux souterrains de votre projet via le service dédié de l’Ineris pour s’assurer de ne dégrader au passage aucune canalisation.

Si l’eau captée à vocation à être consommée, il faudra procéder à une analyse via un laboratoire qu’il faudra joindre à la déclaration des travaux réalisés, un mois après leur fin, adressée de la même manière à la mairie. Notez que votre puits ou forage ne doit pas dépasser 10 m de profondeur et sera obligatoirement équipé d’un compteur volumétrique pour justifier de l’usage domestique.

Où et comment installer un puits ou un forage dans mon jardin ?

On recommande de faire appel à un professionnel pour identifier la zone (source, nappe phréatique…) où effectuer le captage puis creuser avec les outils adéquats (trépan, pompe…) sans risquer de causer une pollution contaminante et bâtir le puits. Certes, le cadre légal est complexe et le coût peut être élevé mais l’amortissement sur le long terme tout comme le respect de l’environnement ont de quoi faire réfléchir…

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet