fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Nos conseils pour créer et bien organiser vos massifs

/27.08.2021
Un jardinier en train de planter des massifs de plantes dans un jardin

Au jardin, la création de massifs de plantes ou de fleurs réclame avant tout de la réflexion, de l’organisation ainsi que le respect de quelques principes de base. Voici quelques conseils.

La création et l’organisation de massifs pour donner de l’allure à son jardin requièrent de procéder par étapes : un plan, ordonner ses idées et songer à l’entretien futur. Car la plupart du temps, l’improvisation rime avec déception.

Établir un plan pour déterminer avec précision les emplacements des massifs

La première étape de l’aménagement de votre jardin passe par la conception d’un plan de création. Sur ce document sont positionnés tous les éléments de votre jardin déjà présents ou nouveaux : terrasses, allées, haies, massifs, abri de jardin… L’étape suivante consiste à effectuer un plan de plantation sur lequel sont placées et répertoriées les plantes : par nom, à leur place, à l’échelle et quantitativement. C’est ce document que vous pourrez le cas échéant présenter à un paysagiste professionnel, à un pépiniériste ou une entreprise spécialisée dans la plantation. Vous aurez également pris soin d’observer le niveau d’ensoleillement et les endroits ombragés de votre espace végétalisé.

Massifs : choisir le bon style

En matière de style, tout est question de goût et le jardin peut permettre de réaliser ses rêves et ses envies. Pour autant, un parterre de fleurs sera davantage mis en valeur dans un contexte cohérent. Évitez par exemple de confectionner un massif japonais à proximité d’une maison au caractère régional. Une fois le style choisi – anglais, graphique, méditerranéen, sous-bois… – faites en sorte de vous y tenir en sélectionnant de manière cohérente les végétaux qui structureront votre massif et lui conféreront son identité : bambous ou érables du Japon pour un jardin japonais, cyprès d’Italie ou lavande pour un massif italien, des palmiers et des gunneras pour le style exotique etc.

Massifs : la bonne plante, au bon endroit

L’aspect harmonieux d’un massif fleuri dépend beaucoup du bon développement des plantes. Pour cela, il est capital de les installer dans l’endroit qui leur convient le mieux, à la fois au niveau de l’exposition (soleil, ombre) que du type de sol et de sa fertilité. Par ailleurs, concevoir un massif très fleuri toute l’année est illusoire. Alternez donc avec des massifs de floraisons différentes, de fin du printemps, de début de l’été ou d’automne. Pour autant, pour rendre votre massif intéressant sur une longue période, n’hésitez pas à y ajouter des plantes à feuillage remarquable. Par leurs formes et leurs teintes, elles présentent un attrait sur une longue durée. Des graminées qui restent belles neuf mois sur douze et des arbustes qui constituent un fond élégant grâce à leur floraison précoce et leur bois coloré.

Lire aussi notre article consacré au massif pour une entrée de jardin

Massifs : varier les formes et les hauteurs

La beauté d’un massif réside aussi dans sa diversité et dans son volume. Pour cela, mélangez des végétaux qui forment de belles lignes verticales comme les delphiniums et veronicastrums avec des plantes vivaces rondes ou buissonnantes afin de créer du rythme et de casser ainsi la monotonie d’un massif trop strict.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet