fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Mulching : tout savoir sur la tonte sans ramassage

/28.01.2022
Un homme en train de tondre sa pelouse sur sa tondeuse avec la technique du mulshing

Le mulching est la nouvelle technique tendance pour tondre. Mais qu’est-ce que c’est ? Une manière écologique de tondre l’herbe et de la recycler en paillage naturel.

L’écologie est devenue une priorité pour bon nombre d’entre nous. En effet, chacun participe comme il peut à la protection de la planète. Pourquoi ne pas opter pour le mulching ? Signifiant « paillage » en anglais, le mulching a la particularité au moment de la tonte de broyer l’herbe pour en faire un paillage naturel. Comme toutes les techniques de tonte, le mulching à ses avantages, mais aussi ses inconvénients.

Comment pratiquer le mulching ?

Pour pouvoir pratiquer le mulching, il faut déjà acquérir une tondeuse mulching ou équiper votre tondeuse classique d’un kit mulching. À la différence d’une tondeuse classique, la tondeuse mulching est équipée d’un broyeur qui hache l’herbe coupée avant de la déposer sur la pelouse sous la forme d’un paillage naturel. Ainsi, les déchets qui terminent habituellement à la poubelle ou dans le compost sont propulsés sur la pelouse et ne s’accumulent plus dans le bac d’une tondeuse classique.

Les avantages du muchling

Le premier avantage de la technique mulching est qu’une fois la tonte terminée, vous n’aurez pas à vider le bac et vous rendre aux déchets verts pour vous débarrasser de l’herbe tondue. Le second et pas des moindres, votre pelouse va être protégée car elle sera paillée. Elle gardera donc mieux l’humidité ce qui lui évitera de jaunir en cas de fortes chaleurs, mais aussi de limiter les arrosages puisque l’herbe coupée est composée essentiellement d’eau et donc naturellement humide. L’herbe hachée est étalée uniformément, ce qui offre un engrais vert à la pelouse qui va la fertiliser. Dernier point, ce ne sera plus la peine de ratisser. En effet, le mulching forme un tapis vert uniforme qui reste en place et qui va embellir la pelouse.

Les inconvénients du mulching

Le mulching a également ses inconvénients. Vous ne pourrez pas tondre si l’herbe est humide sinon vous allez créer des pâtés d’herbe ce qui n’apportera pas le bénéfice attendu à la pelouse. Il faut aussi envisager des tontes régulières (2 à 3 fois par semaine) car la technique mulching ne fonctionne pas sur de l’herbe haute, ce qui peut poser un problème en cas d’absence prolongée. Pensez aussi à bien enlever les éventuels débris (petites pierres, morceaux de verre…) pour ne pas endommager la lame de coupe, plus fragile que celle d’une tondeuse classique. Enfin, si vous faites du compost, celui-ci sera moins enrichi étant donné que vous ne viderez plus votre bac à tondeuse classique dedans.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]