fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Dix astuces pour avoir une belle pelouse

/22.04.2021
Zoom sur une pelouse en pleine croissance dans un jardin

Vous rêvez d’une pelouse aussi verdoyante, homogène et garnie que celle des terrains de golf ? Alors, il vous faudra un peu de travail et beaucoup d’attention !

Pour profiter de votre jardin, il faut soigner la pelouse. En effet, c’est elle qui confère un aspect luxuriant à votre extérieur. Quand semer, arroser ? Comment l’entretenir ? Voici dix petits conseils pour la chouchouter et s’assurer de sa vitalité.

Une pelouse suffisamment arrosée

Pour maintenir un tapis vert et dense, il faut suffisamment arroser l’herbe. L’idéal est d’effectuer cette tâche toutes les semaines. Mais pas trop, car si elle est noyée, les maladies se développeront. Le mieux est d’asperger entre 2,5 et 3,8 cm d’eau sur votre gazon. Lors des saisons intermédiaires, on irrigue le matin. L’été, on privilégie le soir, car avec de folles températures en journée, l’eau s’évaporera plus rapidement. Si vous habitez dans une région où les étés sont particulièrement chauds, arrosez fréquemment. Si arroser vous semble fastidieux, investissez dans un système automatique.

Tenir les animaux éloignés

L’urée des bêtes contient de l’ammoniac. Or, cette substance est nocive pour la pelouse. Pour éviter la détérioration de votre gazon, interdisez son accès à vos espèces domestiques. Si cela s’avère compliqué ou impossible, il existe des solutions : verser une grande quantité d’eau sur votre pelouse pour diluer l’urine et histoire d’éviter que votre tapis vert ne s’abîme trop vite.

Supprimer les mauvaises herbes

En plus d’être disgracieuses, elles anéantissent peu à peu la pelouse en vampirisant les éléments nutritifs. Un cauchemar pour le jardinier ! Pour garder un beau tapis vert, éliminez-les fréquemment. Certaines sont détruites lors des tontes, d’autres résistent ! Retirez-les manuellement à l’aide d’un tire-racine. Mais évitez tout herbicide, néfaste pour la planète. Une fois éliminées, passez un rouleau sur votre pelouse pour enraciner et tasser les herbes. Cela permet également d’avoir un support ferme.

Quand semer ?

Le gazon doit être semé méticuleusement afin de resplendir. Et comme pour toutes les plantes, il y a des périodes propices. Pour obtenir un beau gazon, on le plante à l’automne. À cette saison, les températures ne sont ni trop chaudes ni trop froides et la terre s’avère humide. Il sera alors plus facile de la retourner. Et les pluies plus fréquentes offriront des conditions idéales à l’éclosion des graines. Certes, il est possible de semer votre gazon au printemps. Il requerra alors beaucoup d’eau et… d’attention ! Pour ceux et celles qui souhaitent avoir rapidement une pelouse, commandez un gazon en rouleaux. Vous n’avez plus qu’à les dérouler sur votre terrain désherbé et nivelé. Passez ensuite un rouleau par-dessus pour le tasser et arrosez-le abondamment.

L’art de la tonte de la pelouse

Il est hors de question que votre domaine prenne l’allure d’une steppe ! Aussi devez-vous maîtriser la tonte. Tout un art ! Pour une pelouse dense, il faut tondre l’espace vert régulièrement. Au moins une fois par semaine, de mars à octobre. L’idéal, en réalité, c’est tous les trois jours. Si votre gazon est jeune ou s’il a souffert de la sécheresse, il vaut mieux opter pour une tonte haute ; sinon, on ne coupe jamais plus de deux tiers de la hauteur des brins. Par ailleurs, tondez toujours du centre vers les bords pour permettre à la petite faune de s’échapper. Si vous coupez régulièrement votre herbe, laissez les déchets de tonte dessus. Plus courts, ils ne seront pas totalement inesthétiques ; et en quelques jours, le vieux gazon s’intégrera à votre pelouse et lui apportera des éléments nutritifs de manière naturelle.

 Fertiliser pour une pousse rapide de la pelouse

Pour garantir la santé de votre gazon, il faut y déposer de l’engrais… ce qui lui permettra par ailleurs de pousser plus rapidement. Privilégiez l’engrais bio, sans insecticide ni pesticide. On l’applique quatre fois par an et on arrose abondamment une fois que c’est fait. Un conseil : n’appliquez jamais l’engrais sur une pelouse sèche. L’idéal est de donner ce coup de boost avant une pluie annoncée.

Aérer la pelouse

Quand on marche fréquemment sur l’herbe, le sol a tendance à se compacter, ce qui bloque l’aération des racines. Pour remédier à cette situation, utilisez un aérateur quand les beaux jours arrivent. C’est un rouleau équipé de pointes. En s’enfonçant dans le sol, il creuse des trous et permet à l’air de s’infiltrer jusqu’aux racines. Une fourche conviendra si vous ne disposez pas d’aérateur. Une fois l’opération réalisée, répandez du sable de rivière pour que les enfoncements ne se rebouchent trop vite.

Scarifier la pelouse pour la régénérer

Pour avoir un gazon bien vert, vigoureux et dense dès le printemps, scarifiez le terrain. Pratiquez deux scarifications par an pour densifier le gazon et éviter la propagation des feutres et mousses qui asphyxient les graminées. Les dents tranchantes du scarificateur pénètrent dans le sol et permettent à l’eau de pluie de s’infiltrer plus facilement. Cette technique durable et écologique redonne toute sa vitalité à la pelouse.

Et quand la mousse est là ?

L’ombre, le manque d’ensoleillement, les tontes trop courtes ou un sol mal aéré favorisent l’apparition de la mousse sur le gazon. Pour s’en débarrasser, il faut que le sol respire. À la fin de l’hiver, scarifiez la pelouse préalablement humidifiée pour retirer les déchets qui forment le feutrage. En période sèche, coupez l’herbe un peu plus haut pour que la pelouse pousse plus vite que la mousse. Répandez également de la cendre de bois pour éviter toute propagation. Et surtout, ne recourez pas de produits industriels ou chimiques qui malmènent l’environnement.

Réparer la pelouse

Avec le temps, il arrive que la pelouse s’abîme. L’hiver peut causer des dégâts, le gazon peut jaunir, s’assécher. Des trous se forment et des emplacements se dénudent notamment sur les zones de passages fréquents. Pour regarnir et embellir un gazon parsemé, il suffit d’ameublir la terre en surface puis de semer un nouveau gazon. On passe un râteau pour niveler le terrain. Puis, on tasse avec un rouleau. Enfin, on arrose. En trois semaines, le gazon recouvrera son allure et les endroits dénudés ne seront plus qu’un lointain souvenir.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]