fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Enrochement : quand roches et rocailles deviennent décoratives

/19.01.2021
Enrochement dans un jardin paysager avec pierres et plantes

Les travaux d’enrochement servent généralement à corriger les défauts d’un terrain, à consolider des sols peu stables. Ils peuvent aussi agrémenter un jardin, on parle alors d’enrochement paysager. Les prix varient en fonction du type d’enrochement, des techniques et matériaux utilisés.

L’enrochement désigne des travaux consistant à disposer des blocs de pierre de différentes dimensions de façon à retenir la terre en renforçant par exemple un mur de soutènement. L’enrochement peut également aider à la décoration d’un espace végétalisé.

L’enrochement de soutènement

L’enrochement de soutènement est le type d’enrochement le plus fréquemment utilisé par les particuliers ou les collectivités. Il s’agit en effet d’une solution de soutènement plus efficace et esthétique que le béton. Son principe est simple, c’est un empilement organisé de très gros blocs de roche pour soutenir un terrain. Cette technique est soumise à une réglementation stricte expliquée sur le PLU (Plan local d’urbanisme) de la commune. Il est conseillé de faire appel aux entreprises certifiées pour les travaux d’enrochement, qui disposent d’engins adéquats (tractopelle, pelle équipée d’une pince…) et du savoir-faire pour tout projet. Le prix d’un enrochement de soutènement oscille généralement entre 150 à 200 €/m2 sans la pose, mais en comptant les frais d’acheminement. La qualité des pierres et leur transport d’une région à l’autre peuvent largement faire augmenter le devis. Le prix des rochers est compris entre 30 et 50 € la tonne en fonction de la catégorie, du calibrage et de la quantité. La facture dépend aussi de la superficie du terrain, son relief, de la surface de la partie à enrocher et la pose d’un géotextile (entre 1 et 2 €/m2).

Technique de l’enrochement basique

Elle consiste à créer une retenue de terre sur l’espace vide de la parcelle avec des blocs rocheux disposés en quinconce. Deux types de pierres peuvent être installés lors des travaux d’enrochement basique : les moellons calibrés présentent un aspect moins naturel mais ont l’avantage d’être plus facile à aménager. Les rochers naturels non calibrés sont très esthétiques mais réclament plus de temps pour un emboîtement parfait.

L’enrochement paysager

Le but de cet aménagement consiste à apporter du cachet à un espace naturel grâce à un assemblage soigné tout en créant du volume. La mise en œuvre nécessite le creusement d’une tranchée pour caler les premières pierres et l’empilement des blocs. La réalisation est plus courte et moins onéreuse. Le prix au m2 d’un enrochement paysager tient compte de l’éloignement entre le chantier et la carrière, la nature de l’enrochement souhaité, les matériaux utilisés et enfin la morphologie du terrain. Globalement, les tarifs pour un enrochement de jardin varient entre 60 € à 250 € le m2.

Choisir ses pierres et roches d’enrochement paysager

Lors des travaux d’enrochement ou d’empierrement, le rendu final dépend bien évidemment du choix des matériaux. Pour les enrochements décoratifs, il est préférable d’opter pour le schiste noir, les roches en calcaire jaune ou blanc ou des blocs de rocaille en ardoise. En moyenne, il faut compter entre 2 et 6 tonnes de matériaux par m2 pour les enrochements décoratifs. Vous pouvez également acheter des rochers triés par calibre, qui facilitent la mise en place et l’empilement des roches. Généralement, les travaux sont effectués avec l’aide d’une entreprise de terrassement. Un paysagiste My Living Bloom peut vous aider dans le choix de la roche et de la couleur afin de mettre en valeur votre extérieur.

Les différents types d’enrochement paysager

Enrochement de talus : les roches sont empilées sur plusieurs rangées donnant l’aspect d’un mur naturel, qui s’harmonise parfaitement avec le paysage. Les pierres viennent des carrières locales contribuant à inscrire votre demeure dans l’environnement où elle se trouve (carrières de comblanchien en Bourgogne, pierre ou lave de Volvic en Auvergne, roche calcaire en Centre-Val de Loire).

Enrochement végétalisé : composé de poches de terre pour permettre la plantation de plantes de rocailles de type succulentes ou sempervivum, cet enrochement agrémente habituellement les jardins.

Enrochement par un mur en gabions : votre enrochement prenant la forme d’un mur en gabions est composé de cages métalliques remplies de pierres naturelles. Les cages sont remplies comme un jeu de construction. C’est actuellement très tendance.

Enrochement fleuri. Il est composé de vivaces, comme les euphorbes, les géraniums, les sedums, qui s’adaptent très bien au terrain.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]