fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Comment transformer un carport en une pièce d’habitation ?

/26.11.2021
Une élégante propriété avec son carport design

Besoin de plus d’espace… mais sans faire d’importants travaux. Pourquoi ne pas transformer votre carport en une pièce d’habitation ? Ainsi, vous n’aurez pas à toucher à votre jardin et vous gagnerez quelques mètres carrés.

Avec le temps, la famille évolue et les besoins aussi… Il est possible de ressentir un manque de place et une pièce d’habitation supplémentaire s’avère nécessaire. Plutôt que d’envisager l’agrandissement de la maison ou la construction d’une pièce pouvant réduire votre espace extérieur, il est possible de transformer votre carport. Toutefois, il y a une marche à suivre et des démarches à effectuer avant de se lancer.

[do_widget id=custom_html-4]

Consulter le plan local d’urbanisme

Même si vous êtes propriétaire de votre terrain, vous ne pouvez pas construire et transformer selon vos envies et votre humeur. Il faut d’abord se rendre en mairie afin de consulter le plan local d’urbanisme (PLU). Selon la superficie à modifier, il faudra demander un permis de construire. Si la superficie est comprise entre 20 et 40 m² et la surface totale de plancher supérieure à 150 m², ce sera le cas. Si en revanche, la superficie est inférieure à 20 m² et la surface de plancher totale inférieure à 150 m², une déclaration préalable est suffisante. Par ailleurs, le PLU permet de connaître les modalités d’implantation d’une habitation par rapport aux voies publiques, les distances à respecter entre deux logements, l’obligation ou non d’avoir une place de parking privé sur son terrain. S’il n’y a pas de plan local d’urbanisme, il faut avoir en tête que le permis de construire est exigé pour les surfaces supérieures à 20 m². En dessous, la déclaration préalable de travaux est obligatoire.

Créer une véritable pièce

Les carports n’ont pas de murs, il est ainsi nécessaire de transformer cet espace ouvert en une pièce fermée. Il faut donc commencer par ériger des cloisons et mettre en place des ouvertures comme des fenêtres. Toutefois, il faut être vigilant à ne pas créer des “vues”. Si les travaux permettent de voir dans certaines pièces de la maison voisine, la loi prévoit des distances à respecter. Dans le cas où la vue est directe, la loi stipule néanmoins qu’une distance de 1,9 m doit être respectée entre l’extérieur de l’ouverture créée et la limite du terrain voisin. Si la vue est oblique, une distance de 0,6 m doit être respectée. Pour des murs solides, durables et résistants, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Changer le sol

Les sols de garage ne conviennent pas à une pièce d’habitation. Ils peuvent être en béton (souvent), mais aussi en graviers, terre battue… Même si une dalle peut déjà être en place, il est indispensable de transformer le sol en commençant par isoler le dallage en béton. Ensuite, il faudra penser à un nouveau revêtement. Si le choix vous appartient, il vaut mieux opter pour un sol souple ou un parquet.

Isoler et raccorder la pièce

Pour que la nouvelle pièce soit habitable, il convient d’isoler l’ensemble des murs donnant sur l’extérieur mais également les rampants de la toiture. Enfin, dernière étape : raccorder la nouvelle pièce aux différents réseaux (électrique, chauffage, téléphone, eau…). Il ne vous restera plus qu’à passer un coup de peinture et à aménager comme bon vous semble. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un architecte qui saura vous conseiller et vous guider tout au long de votre projet.

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet