fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Ce qu’il faut savoir sur les récupérateurs d’eau pour les toilettes ou la machine à laver

/26.07.2021
Un récupérateur d'eau dans un jardin

Vous voulez faire des économies et faire du bien à la planète ? Il existe la solution du récupérateur d’eau pour les toilettes et la machine à laver. On vous explique le concept.

Comment alléger sa facture d’eau (parfois de 50 %), tout en faisant un geste écologique ? En optant pour le récupérateur d’eau de pluie, non potable, pour les toilettes et la machine à laver. Voici le processus à suivre.

Installer le récupérateur d’eau de pluie

La loi dit que l’eau peut être récupérée sur des toitures non-accessibles au public et qui ne sont pas équipées de couverture en plomb ou en amiante-ciment. Vérifiez néanmoins auprès de votre mairie. Le récupérateur, mis à l’abri du gel, doit être connecté à votre gouttière. Bien vérifier avec un niveau que le sol est stable et lisse avant d’installer le réservoir. Poser la cuve sur deux parpaings. Connectez la gouttière avec un collecteur (un raccordement flexible) muni d’un robinet (afin d’éviter les débordements d’eau dans la cuve). Le collecteur filtre l’eau pour qu’elle arrive propre dans la cuve.

Une cuve de 300 litres

La cuve, enterrée, hors sol, en sous-sol ou dans un vide sanitaire, doit pouvoir contenir au minimum 300 litres d’eau (le volume est à déterminer en fonction de votre consommation d’eau habituelle). Pour que l’eau remonte dans les tuyaux, prévoir une pompe dite surpresseur de 600 watts pour 20 litres (à installer pour détecter tout problème de pression trop faible). A la sortie de la pompe (qu’on peut alimenter grâce à un petit panneau solaire), adaptez un filtre à cartouche de nylon (pour éviter les saletés, les mauvaises odeurs et la prolifération de bactéries). Pensez au clapet anti-retour, doté d’un filtre 26 par 34 mm. Installez un collecteur filtrant descente, un collecteur en PVC de 80 à 100 mm.  Dans le réservoir de WC, l’eau de pluie ne doit jamais être en contact avec l’eau potable, c’est pour cette raison qu’il y a deux arrivées d’eau séparées comportant chacune un robinet flotteur à contre pression.

Machine-à-laver, une fausse bonne idée ?

Pour l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, la récupération des eaux de pluie pour alimenter un lave-linge doit être extrêmement encadrée. Utiliser de l’eau de pluie peut être à risque pour les jeunes enfants, les personnes à risque d’allergie cutanée, immuno-déprimées et en hospitalisation à domicile. Il est essentiel de prévoir deux circuits d’eau distincts, eau potable et eau de pluie, pour se prémunir de tout risque de confusion. Vous pouvez utiliser la même cuve que pour les WC mais il faudra prévoir un système de filtration (filtration à 25 microns + charbon actif) et une lampe UV pour éliminer les bactéries au niveau du raccordement avec le lave-linge.

Combien ça coûte ?

Le prix d’un récupérateur d’eau de pluie reste en moyenne compris entre 500€ et 1 000 € pour une cuve de 1 600 litres. Il faut compter en moyenne entre 2 000 € et 2 500 € pour une cuve de 5 000 litres. Vous pouvez choisir d’enterrer votre cuve mais ce sera plus cher et cela nécessite du terrassement. S’il s’agit d’une cuve en béton enterrée, le prix varie de 5000 € (pour 5 000 litres) à 9000 € (pour 10 000 litres). Une cuve en polyéthylène, enterrée, de 2 000 litres vous coûtera 3 500€ en moyenne (8 500€ pour 10 000 litres).

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet