fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Peut-on installer une tiny house dans son jardin ?

/03.01.2022
Une tiny house en construction sur un terrain individuel

Installer une tiny house dans son jardin est un moyen simple et abordable d’avoir de l’espace supplémentaire et peuvent être fixes ou mobiles. On vous dit tout.

Le « less is more » est en vogue ces dernières années. Et les tiny house en sont l’une des traductions. Petites, pratiques, écologiques, ces maisons fleurissent un peu partout en France pour le plus grand bonheur des particuliers qui peuvent les installer dans leur jardin. Toutefois, elles doivent répondre à certains critères.

C’est quoi une tiny house ?

Une tiny house est une mini-maison, construite en bois. Ces logements atypiques – mobiles ou fixes – sont apparus pour la première fois en 1929 aux Etats-Unis à l’occasion de la crise économique. Elles sont revenues au premier plan avec une autre crise, celle des subprimes en 2007. Aujourd’hui, l’engouement pour ces « maisons minuscules » a dépassé les frontières américaines pour s’implanter un peu partout dans le monde et notamment en France. Pour les particuliers, c’est l’occasion de devenir propriétaire d’une maison ou de construire un espace habitable supplémentaire sur son terrain à moindre coût.

Quels sont les avantages d’une tiny house ?

L’avantage le plus intéressant, c’est le prix particulièrement attractif. Il faut compter entre 16 000 et 45 000 euros. Tout dépend de la superficie et des matériaux choisis. Les superficies de ces mini-maisons varient entre 10 et 30 m2. Réalisées en bois, elles ont une empreinte énergétique très faible. Elles peuvent être achetées en kit et c’est à vous de la monter. Vous pouvez aussi vous adresser à un professionnel qui réalisera votre maison sur-mesure. Si dans votre projet d’aménagement extérieur, vous souhaitez intégrer une tiny house, contacter l’un de nos coaches MyLiving Bloom qui vous indiquera le meilleur emplacement.

Quelles règles applicables en matière de tiny house mobile ?

Dans ce cas-là, il s’agit d’une construction légère et déplaçable, elle est soumise à la loi ALUR de 2014, au même titre qu’un mobile home. Une déclaration préalable d’urbanisme à déposer auprès de la mairie est nécessaire si elle est destinée à une occupation de plus de trois mois. En revanche, si elle n’est pas utilisée comme annexe de votre logement ou comme une habitation, aucune autorisation n’est nécessaire. Dans ce cas, il faut veiller à conserver tous les moyens de mobilité de la mini-maison.

Quelles règles applicables en matière de tiny house fixe ?

Ce qu’il faut prendre en compte, c’est l’emprise au sol. Si celle-ci est supérieure à 20 m², un permis de construire est obligatoire. En dessous, une simple déclaration préalable est suffisante. Enfin, pour être considérée comme une tiny house, la construction doit répondre à certaines dimensions : un poids inférieur à 3,5 tonnes, une largeur inférieure à 2,55 mètres, une hauteur de moins de 4,50 mètres. Au-delà, il s’agit d’un convoi exceptionnel !

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet