fbpx
Fermer
Appelez-nous / Du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 86 76 06 25  
ÉCRIVEZ-NOUS / Laissez-nous un message, nous vous répondrons dès que possible
Retour
jardin

Aquaponie : une technique à la portée de tous

/04.08.2021
Des salades cultivées via la culture aquaponique

L’aquaponie, c’est reconstituer l’écosystème d’une rivière en miniature, en associant la culture de légumes et l’élevage de poissons pour que tout fonctionne en autonomie.

Beaucoup de Français ont compris l’importance de la protection de l’environnement. Pour éviter de gaspiller les ressources et bien entretenir ses végétaux, il est possible de recourir à l’aquaponie. Dans cet écosystème, les déjections de poissons, transformées par des micro-organismes, servent d’engrais naturel aux plantes, qui purifient l’eau. Cette technique est à la portée de tous et peut s’installer dans un jardin ou sur un balcon.

Comment monter une installation d’aquaponie chez soi ?

Poissons, plantes, bactéries et eau sont donc les éléments indispensables à la mise en route d’un système aquaponique. Il suffit ensuite d’acheter quelques mètres de tuyaux, un bassin ou une cuve, un siphon, une pompe d’aquarium, un filtre, des thermomètres et quelques dizaines de litres de substrat. Le bassin doit être adapté au nombre de poissons élevés (1 m3 donne environ 40 kg de poissons), au nombre de végétaux cultivés et à l’espace dont vous disposez. Bref, les poissons doivent pouvoir se mouvoir facilement et les plantes être assez nombreuses pour consommer les nitrates de l’eau. Pour mieux maîtriser les amplitudes de températures entre l’hiver et l’été, il est préférable d’enterrer le bassin ou de prévoir une double paroi. La pompe permet d’oxygéner l’eau et de la faire circuler. Le filtre, composé d’une structure isolée thermiquement sur laquelle repose du substrat (billes d’argile ou gravier, par exemple), sert de support de croissance aux plantes et aux bactéries.

Les poissons en aquaponie

Il est important de choisir des poissons d’eau douce adaptés au climat pour se rapprocher au maximum des conditions auxquelles ils seraient confrontés dans le monde extérieur. Vous pouvez opter pour des poissons comestibles (truites, carpes, perches, bars, gardons…) ou d’ornement (poissons rouges et poissons d’aquarium d’eau douce en général) selon l’usage que vous voulez en faire. Il est même possible d’avoir des crustacés (certaines crevettes, écrevisses, crabes d’eau douce, moules d’eau douce…). Notez que les poissons d’eau froide sont très exigeants au niveau de la qualité de l’eau et ont une croissance beaucoup moins rapide que les poissons d’eau chaude.

Les plantes en aquaponie

Certains légumes ont des difficultés à pousser en aquaponie, mais, en règle générale, tout peut pousser à partir du moment où la plante n’a pas de tubercules, comme la pomme de terre, ou n’est pas une racine, comme la carotte. Vous pouvez donc cultiver salades, épinards, poireaux, aromatiques, céleri, haricots, aubergines, choux, tomates, poivrons…

Pour tous vos projets, prenez conseils auprès de My Living Bloom

Faites une estimation de votre projet

Réalisez une estimation rapide basée sur les prix du marché avec My Living Bloom

Je commence

Sur le même sujet

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]